livre-sur-la-place-2015Le samedi 12 septembre, j’ai fait un petit tour sur le livre sur la place 2015, du coté BD bien entendu. Beaucoup de monde dans l’espace qui accueillaient le stand de la Parenthèse, et un accueil des plus chaleureux par les auteurs qui sont de plus en plus sollicités pour les dédicaces, même si on entend (encore) quelques remarques des « littéraires » comme « Tiens, ils font des dessins dans le livre ici »… Hé oui, Madame, où va-t-on ?

Comme un pélérinage annuel, le Livre sur place est un Noël avant l’heure pour les amateurs de dédicaces et pas uniquement ceux qui aiment la BD. Le site officiel annonce 180 000 visiteurs cette année et je veux bien les croire au vu des difficultés à avancer dans les chapiteaux.

lsp 1Ma première visite est toujours pour l’ami Thierry Martin. Pendant qu’il dédicaçait le dernier Myrmidon, nous avons pu échanger à la fois sur ses différents projets BD, chez Spirou, mais aussi l’opportunité d’un Myrmidon animé qui fera la joie d’Elliot qui a déjà toute la collection (moi, à 5 ans, j’avais pas de BD dédicacées !)

J’ai fait un tour pour prendre la température des files d’attentes, et bien sur celles des « têtes d’affiches » étaient bien occupées, même s’ils n’étaient pas encore présents, comme Bastien Vivès.

J’ai fait deux fois la queue pour Kerfriden, une fois pour le tome 2 d’Otaku Blue et une seconde pour le tome 3 de la Banque, série que j’ai découvert il y a peu. Je pense que les traits vous feront dire comme moi que cela valait le coup.

lsp 5 lsp 6

Une dédicace de Zoé Thouron sur le livre « Florange, une lutte d’aujourd’hui », mon coté syndicaliste sans doute.

lsp 2

Et je remercie Clément qui m’a permis d’avoir une dédicace de Boulet sur le dernier Note, un Golden Panda. Cela ravivera quelques souvenirs à certains.

J’ai fait un tour dans le chapiteau « Littérature », mais au moment du déjeuner. J’y ai croisé un Michel Cymes qui avait bien du mal avec toutes ses fans qui voulaient faire des photos avec lui. J’y ai aussi vu un collègue de la Ligue de l’enseignement Vosges, au stand des éditions du Pourquoi Pas, cofondées avec l’Ecole d’image d’Epinal. Il était accompagné par Julia, auteur avec qui nous avions fait des ateliers d’écriture, il y a 2 ans déjà.

Parmi les productions, le texte du spectacle Dada blues accompagné des dessins de Justin. lsp 4

La galerie  :

Posted by Gil

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *